Vous avez décidé d’aménager un abri de jardin pour débarrasser votre grenier et votre garage de quelques affaires encombrantes pourtant utiles ? Vous pouvez faire le choix de construire vous-même votre abri de A à Z. Mais il y a aussi des kits préfabriqués en PVC, résine et autres matériaux que vous monterez plus facilement. Si vous avez fait l’acquisition d’un abri de jardin en résine, sachez que sa fixation au sol doit se faire de manière à ce que l’abri soit le plus stable possible.

Aplanir le sol avant toute chose !

Il n’est pas impossible de construire un abri de jardin sur un sol en pente, mais il est largement plus aisé de le faire sur un sol bien préparé. Selon la surface que votre abri de jardin va occuper, commencez par désherber l’endroit où vous avez choisi d’installer votre kit. La suite dépendra du choix que vous allez faire en matière de fondations.

Les abris de jardin en résine sont prisés surtout à cause de la facilité de leur montage qui se fait en quelques heures seulement. Cependant, il doit être fixé au sol le plus solidement possible. C’est un matériau très léger et qui peut céder facilement au vent faute de bon ancrage.

Mettez en place les fondations

La réalisation d’une dalle en béton est quelque peu fastidieuse, mais elle reste le moyen le plus sûr d’avoir une bonne base qui supportera à peu près tout. Vous pouvez tout de suite fixer le plancher de votre abri en résine directement sur le béton en question ou sur des chevrons fixés sur le béton au moyen d’équerres ou de ce que le kit d’ancrage met à votre disposition. Son seul inconvénient, c’est que le béton sera permanent.

Plantez des plots

Une alternative à l’utilisation du béton est l’usage de plots en bois ou en béton qui ont le mérite de n’occuper que les 4 coins de la surface à construire. Pour fixer ensuite votre abri de jardin en résine, vous pouvez le faire directement sur les chevrons que vous aurez fixés aux plots. Les précautions à prendre sont les mêmes pour la dalle et les plots en bétons, il faut mettre en place les moyens de fixations avant que le béton ne sèche.

Le béton gravillonné pour un ancrage qui respire

L’utilisation d’un béton gravillonné est aussi possible, mais il s’avère plus difficile à mettre en place et est plus onéreux si vous vouliez faire un abri de jardin à moindre coût. Sa mise en place nécessitera un décaissement de 10 à 15 cm pour pouvoir y mettre, respectivement, un lit de gravillon et un lit de sable. Pour ensuite couler le béton par-dessus.

Ancrage ultra facile et rapide

Il est fortement déconseillé de fixer l’abri de jardin directement au le sol pour deux raisons principales. L’humidité ne sera pas endiguée de manière optimale, mais aussi toute la structure ne sera pas assez solide et peut craindre les coups de vents forts. Si toutefois vous y tenez réellement, ou que votre abri de jardin est seulement temporaire, il faut prendre quelques précautions. Il faut mettre votre sol le plus à plat possible. Aidez-vous d’un niveau à bulle et d’une visseuse. La plupart du temps, le plancher des abris en résine sont en plastique, il est imperméable. Vous vissez le plancher directement sur des chevrons surélevés fixés à des piquets enfouis dans le sol.