Comme toutes constructions, l’abri de jardin doit répondre à un minimum de contraintes. Il est indispensable d’apporter une bonne fixation à votre abri de jardin pour qu’il servir sur le long terme, mais également pour que les intempéries n’aient pas de conséquences dévastatrices sur lui. A part une bonne toiture bien étanche qui ne vole pas au vent et des murs solides et isolants, il est aussi impératif que tout cet ensemble soit solidement fixé au sol. La dalle en béton constitue les meilleures fondations qui soient. Nous allons voir dans cet article, quelles sont les techniques pour une fixation optimale sur ce type de support.

Qu’est-ce que l’ancrage au sol au juste ?

C’est le moyen de fixer solidement la partie supérieure d’un édifice à ses fondations pour l’empêcher de mouvoir sur place ou de se déplacer. En ce sens, l’ancrage au sol doit être des plus efficaces possible. Les techniques d’ancrage sont aussi variées que les types de construction en cours. Ce qui nous intéresse particulièrement ici, c’est la fixation d’un abri de jardin sur une dalle béton.

Le poids de la structure supérieure (murs, charpentes, toit, etc.) dépendra des matériaux par lesquels l’abri seront fabriqués. Ce poids jouera déjà beaucoup sur l’inertie de l’abri de jardin. L’abri en bois est plus lourd que celui en métal, le métal plus lourd que celui en PVC, ainsi de suite. Les fixations au sol pour ces types d’abri ne sont pas les mêmes.

Pour un abri de jardin en bois

Ayant un poids généralement assez lourd, l’abri de jardin ne nécessite qu’une fixation des plus classiques mais qui reste efficace. Il vous faudra juste utiliser des pattes d’ancrage traditionnelles ou équerres, fixées par des goujons sur le béton et par des vis sur les chevrons ou les parois des murs. Il y a d’autres façons de fixer les équerres ou tout autre kit sur le béton, notamment l’usage de scellement chimique, les chevilles pour charges lourdes, etc. Le nombre d’équerres par mur dépendra de la longueur des panneaux que vous utilisez.

Dans le cas où vous cherchez plus de solidité

Si vous cherchez plus de solidité pour votre abri de jardin de plus grande taille, il est recommandé de fixer vos poutres solidement au béton. On peut regrouper ces moyens en trois catégories principales dont :

– L’ancrage en H : métal galvanisé, anti corrosion avec la moitié scellée au cœur du béton, fixation sur la partie émergente du « H ».

– L’ancrage en U : métal galvanisé, anti corrosion fixé par une tige fileté qui s’enfonce dans le béton, fixation sur le « U »

– Ancre avec platine : métal galvanisé, anti corrosion fixé par une tige fileté, fixation du poteau sur une platine discrète.

La liste n’est pas exhaustive, vous pouvez avoir plus de choix pour fixer votre abri jardin sur une dalle béton, tel que les pieds de poteaux emboîtables, pieds de poteau en sur platine, etc.

Supplément de fixation pour les PVC, résine et métal

Le principe est le même pour les abris de jardin, que ce soit en bois, en PVC, en résine ou autre, c’est de garder les pieds sur terre. Par contre pour les abris en PVC, en résine et en métal, comme ils sont des prêt-à-monter, leurs fixations sont livrées en kit et elles diffèrent les unes des autres selon leur fabriquant.