On ne cessera jamais de répéter : l’entretien permet de prolonger la durée de vie de la toiture. Le traitement anti-mousse reste une étape incontournable de l’entretien. Quand et comment le réaliser ?

Toiture : quand devez-vous effectuer un traitement anti-mousse ?

Il est conseillé d’effectuer un démoussage de la toiture un ou deux fois par an. Un démoussage s’impose au printemps. Grâce à celui-ci, votre toit sera nettement propre pour l’été. Profitez de l’occasion pour vérifier l’état de votre toiture, et notamment du revêtement. N’oubliez pas que les agressions de l’hiver peuvent causer des dégâts plus ou moins importants. N’hésitez pas à réparer les dommages, pour éviter de devoir effectuer de plus grands travaux de réparation.

A la fin de l’automne, votre toiture doit être débarrassée des mousses, feuilles mortes, lichens, champignons, etc. s’y incrustant. Aussi, procédez à un autre démoussage. Comme résultat, non seulement votre toiture sera saine, mais elle sera prête également à affronter le prochain hiver.

Traitement anti-mousse de toiture : comment l’effectuer correctement ?

Pour un démoussage efficace, procédez en temps sec (vous devez donc avoir deux ou trois jours sans pluies devant vous). D’ailleurs, sachez qu’il n’est pas conseillé d’effectuer un traitement anti-mousse lors des périodes de fortes chaleurs. En effet, dans ce cas le produit anti-mousse risque de s’évaporer plus rapidement et sera moins efficace ainsi.

Parlons maintenant du traitement proprement dit. La première étape consiste à nettoyer la toiture. Eh oui, celui-ci doit être préparé pour le traitement. Diverses solutions s’offrent à vous. Vous pouvez par exemple utiliser un nettoyeur à haute pression. Attention toutefois, une toiture en ardoise ne doit pas être nettoyée avec un tel nettoyeur. Le passage du jet d’eau risque en effet de la fragiliser davantage. Certes, en utilisant une brosse dure, vous pouvez débarrasser votre toiture des débris l’envahissant. Là, vous devez toutefois vous armer de patience (l’opération vous prendra davantage de temps en effet).

Une fois votre toiture nettoyée, vous pouvez appliquer l’anti-mousse. Procédez comme selon indiqué dans la notice d’utilisation. Ce n’est de cette façon que vous aurez la garantie d’un résultat durable et efficace. Bien évidemment, la sécurité n’est pas à négliger lors de l’opération. Echelle de toit, chaussures antidérapantes et harnais de sécurité restent indispensables.

Et qu’en est-il du traitement hydrofuge ? Bien que ceci ne soit pas obligatoire, il est conseillé de l’effectuer une fois le démoussage du toit effectué. Retenez que l’application d’un produit hydrofuge protègera votre toiture de l’humidité, mais aussi des problèmes d’infiltrations. Puisque la réapparition des mousses sera retardée, vous n’avez pas à nettoyer fréquemment votre toiture. ? Bien que ceci ne soit pas obligatoire, il est conseillé de l’effectuer une fois le démoussage du toit effectué. Retenez que l’application d’un produit hydrofuge protègera votre toiture de l’humidité, mais aussi des problèmes d’infiltrations. Puisque la réapparition des mousses sera retardée, vous n’avez pas à nettoyer fréquemment votre toiture.