Suite à l’agrandissement de votre habitation, vous avez besoin de déplacer votre chauffe-eau dans une autre pièce. Qu’ils fonctionnent à l’électricité ou au gaz, qu’ils soient de type standard ou qu’ils bénéficient des dernières innovations, ils doivent être déplacés avec vigilance. Vous devrez toujours respecter les règles de sécurité. Voici quelques conseils à suivre, si vous avez à déplacer un chauffe-eau à accumulation.

Les étapes à suivre

Même si vous avez choisi le nouvel emplacement destiné à recevoir votre chauffe-eau, vérifiez que votre mur est capable de recevoir des fixations aptes à supporter le poids du chauffe-eau en pleine charge. C’est souvent le cas des cloisons légères. Dans le cas contraire, il est indispensable de poser le chauffe-eau sur un trépied. Il est utilisé pour supporter, au sol, les chauffe-eau verticaux muraux en cas d’absence de mur porteur ne pouvant supporter le poids en charge du chauffe-eau. Avant de déplacer le chauffe-eau, vidangez-le. Il est indispensable de relier à nouveau votre chauffe-eau à des canalisations propres et en bon état. Si la pression d’alimentation de votre domicile vous paraît élevée (au rez-de-chaussée), vous devrez installer un réducteur sur votre alimentation générale. Sachez qu’elle ne doit pas excéder les six bars.

L’arrivée d’eau froide et le départ de l’eau chaude doivent être suffisamment proches du nouveau lieu d’installation de l’appareil. Bien que votre groupe de sécurité comporte un robinet de coupure, il est recommandé d’installer une autre vanne d’arrêt en amont, sur l’arrivée d’eau froide. Vous n’êtes plus à une modification près, il vous permettra de démonter le groupe de sécurité sans couper l’ensemble de l’installation de votre maison. Prévoyez aussi un circuit de mise à l’égout pour évacuer le trop-plein ou pour vidanger le chauffe-eau. Sur le chauffe-eau, le raccordement d’eau froide est repéré en bleu. Changez tous les joints des raccords pour assurer de nouveau l’étanchéité. Après un bon nettoyage, montez le groupe de sécurité sur l’arrivée d’eau froide. Le raccordement d’eau chaude est repéré en rouge. Utilisez à nouveau le raccord diélectrique s’il est encore en bon état, sinon installez un nouveau. Remontez le siphon sur le groupe de sécurité et raccordez-le au circuit d’évacuation.

Raccord électrique du chauffe-eau

Vous arrivez à l’étape du raccordement électrique. N’oubliez pas que vous devez faire toutes les manipulations en mode hors tension. L’alimentation de l’appareil doit s’effectuer à l’aide de câbles rigides de 2,5 mm² de section. En cas de doute, mieux vaut utiliser une nouvelle source provenant de votre tableau de distribution avec mise à la terre.

Quel que soit l’endroit où votre chauffe-eau est de nouveau placé, il doit être relié à votre tableau électrique par un circuit protégé avec un disjoncteur divisionnaire de 25 A et un interrupteur différentiel de 30 milliampères. Les bornes doivent être bien serrées, pour éviter tout risque d’échauffement. Serrez fermement, mais sans excès. Il est temps pour vous de remettez le chauffe-eau sous tension via l’interrupteur différentiel et le disjoncteur divisionnaire. Contrôlez le bon fonctionnement du dispositif à l’aide des voyants.