Étant régulièrement exposée aux humidités et aux débris végétaux divers (feuilles d’arbres), la toiture est la proie de mousses, lichens, champignon, etc. Ces mauvaises herbes se forment régulièrement sur la couverture d’un toit, ils doivent être enlevés afin d’assurer le bon état de la toiture et son esthétisme. Après que votre toiture soit débarrassée de ces mauvaises herbes, songez également à y appliquer des solutions anti-mousses afin d’éviter qu’ils ne réapparaissent rapidement. Nous vous indiquons dans cet article comment et quand vous pouvez appliquer ces anti-mousse sur votre toit.

Les techniques qu’on peut utiliser pour appliquer les anti-mousses

L’application des anti-mousses sur le toit se fait généralement à la suite du démoussage du toit.

Le démoussage est une opération de nettoyage de la surface d’une couverture de toit consistant à débarrasser ladite surface des débris qui s’y sont accumulés au fil du temps. Si on ne les enlève pas, ces différentes pollutions qui envahissent les toitures peuvent causer de sérieux dégâts. Tout d’abord, elles peuvent entraîner sur le long terme la dégradation (fissures) des matériaux de couvertures du toit. Ces pollutions peuvent également nuire à l’esthétique de la toiture si elles ne sont pas traitées rapidement et régulièrement.

Il existe plusieurs techniques qu’on peut utiliser pour d’émousser une toiture. On peut citer la technique consistant à utiliser une brosse pour enlever toutes les saletés qui se trouvent sur le toit. Cette technique est assez fatigante et prend beaucoup de temps. Sinon, il ya aussi la technique de nettoyage à haute pression à l’aide d’un appareil nettoyeur à haute pression. Cette dernière est plus facile à réaliser.

Après l’enlèvement des mousses, lichens et champignon sur la surface de votre toit, il existe des risques qu’ils fassent leur réapparition rapidement par la suite. Pour éviter cela, vous devez utiliser un produit anti-mousse que vous allez appliquer sur votre toit. Ces solutions anti-mousses sont généralement pulvérisées sur le toit à l’aide d’un pulvérisateur. Certains anti-mousses ont besoins de rinçage après leur pulvérisation tandis que d’autre n’ont en pas besoin.

Les périodes idéales pour réaliser l’application des anti-mousses

Le toit d’une maison doit être nettoyé et protégé régulièrement par des anti-mousses afin de garantir au maximum sa protection. On s’accorde tous à dire que les toitures ont besoins d’au moins deux nettoyages par ans : l’un avant l’automne et l’autre au début du printemps, après l’hiver.

Il faut savoir que ces deux périodes n’ont pas été choisies par hasard. En effet, d’abord, pendant l’automne, les feuilles mortes tombent sur le toit et forme des mousses et des champignons. Aussi, le moment idéal pour nettoyer la toiture est à la fin de l’automne lorsque les feuilles mortes ont fini de tomber. Ensuite, concernant le nettoyage au début du printemps, le dégel de votre toit vous permettra de constater les dégâts qui y ont été laissés durant l’hiver (mousses résistantes par exemple). Vous éviterez aussi, par cette occasion, de laisser les champignons se développer facilement durant la chaleur de l’été.

À côté de ces nettoyages périodiques, n’hésitez pas d’effectuer des nettoyages spontanés quand les circonstances l’exigent (envahissement rapide de mousses sur le toit par exemple).