Le choix du type de votre chauffe-eau dépend du type d’énergie chez vous. Si vous êtes dans une région chaude et toujours ensoleillée : le mieux serait d’utiliser un chauffe-eau solaire qui est très pratique et économique. Vous n’aurez plus besoin de brancher votre chauffe-eau sur votre électricité. Nous allons éclaircir un peu sur le fonctionnement d’un chauffe-eau solaire s’il n’utilise pas alors de l’énergie électrique.

Un chauffe-eau solaire : très économique

Un chauffe-eau solaire est un des types d’équipement de chauffage d’eau que l’on trouve sur le marché. Il est constitué par :

· un capteur de lumière qui capte les rayons solaires pour les changer en chaleur afin de réchauffer l’eau du ballon

· un régulateur qui commande le circulateur

· un échangeur : un dispositif d’appoint qui couvre l’insuffisance du soleil, il est relié à la chaudière.

· Un ballon solaire en forme d’une cuve qui stocke de l’eau chaude.

Parmi le chauffe-eau électrique, le chauffe-eau thermodynamique, le chauffe-eau à gaz, il est le plus économique, car il utilise seulement l’énergie fournie par le soleil. Il existe 3 types de chauffe-eau solaire :

· Le chauffe-eau solaire thermosiphon monobloc avec un réservoir et des capteurs situant à l’extérieur. L’eau froide est restée en bas, puis réchauffée pour être remontée en haut. Il devrait être installé dans les régions très ensoleillées.

· Le chauffe-eau solaire thermosiphon avec des éléments séparés. L’emplacement du ballon doit être à l’intérieur, à 50 cm au dessus des capteurs.

· Le chauffe-eau solaire circulation forcée avec un ballon et des capteurs séparés.

Le fonctionnement d’un chauffe-eau solaire

Grâce à tous ces éléments, nous pouvons à présent décrire comment marche votre appareil ? L’emplacement d’un chauffe-eau solaire doit être généralement sur votre toiture pour que rien ne l’encombre.

Tout d’abord, les capteurs solaires vont absorber les rayons solaires notamment à partir de la vitre des capteurs et par un effet de serre. Puis, cette chaleur est emmenée par le fluide caloporteur (composé d’eau et d’antigel) pour être circulée naturellement ou en mode forcé.

Ensuite grâce à un régulateur qui vient de commander le circulateur, il met en mouvement le fluide caloporteur. Si l’ensoleillement n’est pas suffisant, vous devez utiliser un appoint pour chauffer l’eau de votre ballon. Le ballon solaire sert à stocker de l’eau pour être réchauffé par la chaleur emportée par le fluide caloporteur. Ainsi, l’eau chaude évacuée est remplacée par de l’eau froide (même quantité que l’eau chaude) pour être chauffée à nouveau.

Un chauffe-eau solaire permet de produire de l’eau chaude sanitaire à condition que vous soyez dans une région ensoleillée, mais il peut être aussi en préchauffage par l’utilisation d’un cumulus ou d’une chaudière pour entretenir le circuit de chauffage.