Il n’est pas du tout difficile d’installer un poêle à granulés. Il suffira juste de se poser les bonnes questions : quel emplacement choisir ? Poêle étanche ou non ? En effet, le poêle à granulés est un chauffage au bois qui doit être posé selon les règles de l’art. D’ailleurs, son installation est soumise à différentes normes qu’il faudrait appliquer minutieusement. Et quand vous serez prêt, vous pourrez procéder à l’installation proprement dite. Si vous ne savez pas comment faire, lisez cet article.

La pose d’un poêle à granulés : les étapes à suivre

Étape 1 : tenir compte des règles de sécurité

La principale règle de sécurité à ne pas négliger concerne l’évacuation des fumées. N’oubliez pas que le poêle à granulés fonctionne par combustion de bois qui génère forcément de la fumée. Pour pouvoir les évacuer vers l’extérieur de la maison, il faut un conduit de fumée. Si la demeure est pourvue d’un conduit de fumée, vous pouvez vous en servir sauf s’il est déjà apprêté à un autre usage. Mais pour que ce conduit soit utilisable, mieux vaut vérifier son état en réalisant un débistrage, en l’isolant et en le tubant. En revanche, si l’habitation ne comporte pas de conduit de fumée, il va falloir en installer un. Pour ce faire, il est nécessaire de faire appel à un professionnel. La bonne nouvelle c’est qu’il vous est possible de choisir son emplacement. À noter que ce dit conduit doit être certifié NF avant d’être opérationnel.

Étape 2 : déterminez la bonne place

Pour que le poêle à granulés puisse fonctionner efficacement, le choix de son emplacement est très déterminant. L’emplacement idéal est au centre de la pièce principale. Et si vous désirez chauffer l’étage supérieur, préférez l’emplacement au pied de l’escalier. Sachez qu’il est aussi possible de chauffer toutes les pièces de la maison avec un seul et unique poêle à granulés. Pour réussir cette prouesse, vous devez installer un réseau de canalisations qui distribuera l’air chaud dans l’ensemble de l’habitation. Par ailleurs, il y a également quelques distances de sécurité qui doivent être respectées. Entre les murs et le conduit de fumée, la distance dépend principalement du diamètre du tuyau de raccordement. Et entre le poêle et le mur, cette distance est comprise entre 30 et 45 cm. Pour protéger aussi le sol du danger que représente ce poêle, vous devez poser une plaque de protection sous l’appareil.

Étape 3 : raccordez le poêle à granulés

Pour commencer, raccordez le tuyau au tubage de votre conduit de fumée. Puis, connectez ce même tuyau de raccordement au poêle. N’oubliez pas l’arrivée d’air de ce système de chauffage que ce soit via une gaine ou directement via une grille fixée dans le mur. Lorsque c’est fait, procédez ensuite au raccordement électrique. Effectivement, un poêle à granulés est un équipement électrique qui doit se brancher à une prise électrique pour marcher. Toutefois, il est préférable de le raccorder directement au compteur électrique de la maison.