L’avantage avec une maison bien isolée, c’est le confort thermique qu’elle procure, sans parler de l’économie d’énergie ! Cependant, malgré ces atouts de l’isolation, il arrive qu’elle produise de l’humidité à l’intérieur du logement surtout si la maison n’est pas bien aérée. Cela peut causer quelques inconvénients même au niveau des isolants thermiques.

À quoi sert le frein vapeur exactement ?

À l’intérieure de la maison, il y a une forte production de chaleur. Chaque habitant de la maison en dégage une certaine quantité, les appareils électroménagers, etc. Ces chaleurs qui se dégagent se transforment en humidité. Et cette humidité est facilement évacuée lorsque la maison n’est pas isolée. Par contre, dans une habitation bien isolée, cette évacuation est plus difficile à cause de son étanchéité. Comme certains isolants ne supportent pas l’humidité puisque cela les affaiblit, il est impératif d’installer un frein vapeur pour protéger les isolants.

Cela vaut surtout pour une isolation intérieure puisque cette méthode crée une grande différence de température entre l’intérieur et l’extérieur des murs. Donc, la chaleur dégagée dans la maison s’échappe en traversant l’isolant puis arrivée au niveau du mur maçonné, elle se condense et devient liquide. L’eau coule ensuite et, elle est soit absorbée, soit rejetée par l’isolant selon sa propriété. Et c’est là l’intérêt de faire le bon choix de matériau d’isolation lorsqu’on envisage d’isoler la maison.

Frein vapeur et pare vapeur : à ne pas confondre

Ce sont deux termes qu’on rencontre souvent lorsqu’on parle d’isolation thermique. Nous avons tendance à les confondre alors qu’ils présentent des différences. En effet, le frein vapeur régule l’humidité. Autrement dit, il n’est pas totalement étanche et permet d’évacuer progressivement les vapeurs tout en conservant l’isolant. Donc, le frein vapeur donne à la maison une possibilité de respirer.

Quant au pare vapeur, il s’agit d’une membrane totalement étanche impénétrable par l’air. Avec cet élément, les vapeurs n’ont aucune chance d’atteindre l’isolant thermique. Cependant, si le pare vapeur est une solution efficace pour protéger l’isolation, il ne résout pas le problème d’humidité dans la maison.

Isolation sans frein vapeur

La solution si l’on veut éviter la pose d’un frein vapeur, c’est l’isolation par l’extérieur. En effet, grâce à cette technique de pose, les ponts thermiques sont éliminés et il n’y a donc pas de condensation au niveau des parois. En d’autres termes, en isolation extérieur, que ce soit un pare vapeur ou un frein vapeur, c’est totalement inutile. En revanche, il est impératif de bien protéger l’isolation avec des enduits capillaires ou à l’aide de bardage ventilé doté de pare pluie.