Dans le but d’apporter plus de confort dans la maison, le fait de créer une extension est une option souvent prise par les propriétaires. Mais pour pouvoir disposer de cette pièce supplémentaire, il faudra encore passer par la réalisation de plusieurs travaux. Et selon l’ampleur des travaux à effectuer, il est possible de rester dans la maison durant le processus tout comme il peut être impératif de la quitte. Le point sur le sujet.

Déterminer l’ampleur des travaux à effectuer

Avant de pouvoir décider si vous pouvez rester chez le temps de réalisation de l’agrandissement de la maison, vous devez d’abord évaluer la quantité et la qualité des travaux qu’il faudra réaliser. Pour ce faire, vous êtes tenu de prendre rendez-vous avec un architecte pour diagnostiquer l’état de votre maison. Cela dépend effectivement de la configuration de votre habitation. Puis, il est important de définir tous les points qui seront touchés lors de la construction. Après, il est très important de savoir si le fait de demeurer là-dedans ne présente aucun risque pour votre sécurité et votre bien-être ainsi que tous les membres de la famille.

Dans la majorité des cas, la création d’un plan est requise parce que le plan initial de votre maison sera modifié. Ce qui implique que seul un professionnel peut déterminer si vous serez en sécurité en restant chez vous durant les travaux.

Limite exacte entre l’extension et la maison existante

En règle générale, il est impératif d’établir une délimitation précise entre la maison habitable et l’extension. Et c’est ce qui permet aux propriétaires de rester dans leur maison tout en laissant les ouvriers exécuter leur tâche. Dans le cas où cette limite n’a pas été créée, il faudra revoir avec votre architecte afin que le maitre ouvrier puisse ordonner ses subordonnés concernant le déroulement des travaux. En l’occurrence, ces intervenants doivent respecter l’espace de vie des propriétaires et appliquer toutes les mesures nécessaires et relatives à la sécurité et au bien-être des habitants.

Pour ceux dont la maison existante serait considérablement touchée par le projet d’agrandissement, le mieux serait de voir d’autres moyens de rester à proximité de la maison, et non pas dans la maison. C’est beaucoup plus prudent ainsi !

Rester tout simplement dans la maison

Il y a ceux qui choisissent de rester dans leur maison durant les travaux d’extension, et ce, quoiqu’il arrive. Il s’agit ici de ceux qui sont absents durant la journée et qui rentrent dans la soirée. Dans ce cas, ils doivent collaborer avec les ouvriers pour qu’ils respectent l’hygiène de la maison ou qu’ils établissent des lignes à ne pas franchir dans la maison afin que les propriétaires puissent utiliser la maison comme il se doit une fois qu’ils arrivent.

Par ailleurs, les ouvriers peuvent également faire en sorte que la majorité du chantier soit réalisé sans gêne. Et pour cela, ils peuvent bâcher ou scotcher les ouvertures afin d’éviter la pénétration de la poussière et tout ce qui peut entraver le bien-être des propriétaires.